Recevez les Essentiels de la Dordogne

Les marchés de Dordogne : le rendez-vous des gourmands

En Dordogne, le bien-vivre et le bien-manger sont une véritable philosophie ! Petit plaisir des vacances, tradition immuable de la semaine, et ambiance conviviale des soirées périgourdines, les marchés sont des incontournables en Dordogne. Nous avons quelques belles idées à vous suggérer, suivez-nous parmi les étals !

Les marchés de Dordogne : le rendez-vous des gourmands
Les marchés de Dordogne : le rendez-vous des gourmands

 

Le marché de Périgueux

Pendant les vacances, c’est toujours la même ritournelle qui revient avec plaisir. Celle du petit croissant/café face à la cathédrale Saint-Front avant de déambuler dans les allées du marché de Périgueux sans oublier la rue Limogeanne, la plus célèbre pour ses boutiques gourmandes.

 

 

Le panier à la main, nous prenons part à la vie locale, parmi les accents, les rires des commerçants, et les odeurs si particulières des fraises du Périgord, notre petite madeleine de Proust (et que l’on achète par barquettes pour faire des confitures avec les enfants !).

Avec l’idée de pique-niquer en famille, nous partons en quête de nos produits régionaux préférés, et ceux que les marchands nous conseillent à chacune de nos visites : du bon pain bio aux graines, un foie gras d’oie, quelques tomates pour une salade improvisée, de l’ail pour la santé, sans oublier la tapenade aux truffes d’été, que l’on va chercher chez Francis au "Sixième Sens" à Périgueux, place Saint-Silain.

 

Le marché de Bergerac

En plein été, rendez-vous le vendredi matin sur la place Gambetta, ombragée à ce moment de la journée ! Ici aussi, nous retrouvons les produits des artisans et les nuances de la Dordogne : l’or noir du Périgord (la truffe), des paniers de légumes aussi colorés que délicieux et bien sûr les fameuses fraises de la région offrant un festival d’arômes et de couleurs.

Le marché de Bergerac s’étend également autour de l’église Notre-Dame et place Louis de la Bardonnie chaque mercredi et samedi. Nous en profitons pour dénicher régulièrement des livres introuvables sur le stand du bouquiniste. Et pour trouver notre boucher préféré, il faudra vous diriger vers le marché couvert (ouvert du mardi au samedi).

 

 

Le marché de Brantôme

Le vendredi, nous faisons un voyage à "Venise" ! Petites ruelles pavées et charmants canaux, nous adorons le marché de Brantôme. Fellini aurait également eu le coup de cœur pour ce village aux doux airs de Dolce Vita… Avant le clap de fin, nous nous offrons un petit apéritif en terrasse, de quoi nous réveiller les papilles en douceur!

 

Les marchés des Bastides

Il y a une tradition à laquelle nous ne dérogeons jamais ! Emporter l’appareil photo pour faire les marchés des Bastides du Périgord qui nous dévoile toujours des beautés secrètes : une porte ogivale un peu cachée, une ruelle sublimée par les rayons du soleil, une corbeille de légumes aux couleurs flamboyantes…

Le jeudi, nous venons en famille au célèbre marché de Monpazier. Les visages sont familiers, presque familiaux. Nous retrouvons Pierre, qui nous interpelle parmi les visiteurs des allées : "Venez voir les amis, j’ai déniché un petit fromage de chèvre, vous m’en direz des nouvelles !". Nous n’avons pas le temps de gouter que le voisin ajoute quelques pruneaux de sa production ! Une vraie ambiance familiale si typique des marchés périgourdins.

 

 

Le dimanche est rythmé par les bons petits plats, ceux qu’on aime cuisiner en famille, et transmettre aux plus petits pour qu’ils les reproduisent à leur tour. Dans la cité médiévale d’Issigeac, nous venons tôt pour profiter des meilleures pièces des brocanteurs, avant de commencer nos provisions sur la place des Marronniers. En juin, ce sont même les enfants qui nous tirent du lit, pressés de trouver leurs prochaines lectures de vacances à la foire de la BD.

 

 

L’ambiance nocturne des marchés de producteurs de Dordogne

Gastronomie et gourmandise obliges, parcourir les marchés nocturnes de la Dordogne ce n’est pas seulement découvrir le savoir-faire des artisans, c’est aussi s’offrir une traversée des saveurs. Notre rituel est de nous y rendre en tout début de soirée, direction le marché nocturne de Saint-Cyprien ou du Bugue.

A ce moment de la journée, ce sont surtout les parfums qui nous guident vers les stands, où nous craquons à coup sûr pour une salade périgourdine. Nous cherchons une place parmi les tables des gourmands qui ont eu la même idée que nous, et nous nous retrouvons très vite à refaire le monde pendant que la nuit tombe avec douceur au cœur de la chaleur des nuits d’été.