© Déclic & Décolle
logo Petites Cités de Caractère
Petites Cités de Caractère

Brantôme

La Venise verte du Périgord

C’est l’unique ville de Dordogne dont les frontières se délimitent au périmètre d’une île. Fondée face à une abbaye incrustée dans la falaise, Brantôme est encerclée de toutes parts par les courants de la Dronne. Entre pierre et eau, la « Venise verte du Périgord » est une étape magique

Aux origines, une abbaye et Charlemagne

La légende dit qu’un ermitage troglodytique soit ici à l’origine de la fondation d’un monastère bénédictin que l’empereur Charlemagne, lors de la consécration de l’abbaye en 817, dota des reliques de Sicaire, l’un des Saints Innocents. Les pèlerinages apportèrent alors à la petite cité de Brantôme sa première notoriété.

Les invasions vikings, la guerre de Cent ans, les guerres de religion et les restaurations successives ne sont pas parvenues à éradiquer l’abbatiale avec sa galerie de cloître et le clocher du XIe siècle, bâti sur le rocher et surmonté de l’un des plus vieux campaniles de France.

Il faudra absolument partir à la découverte des mystères que recèlent les vestiges troglodytiques du monastère originel, taillé dans la falaise. C’est là que se trouvent les bas-reliefs énigmatiques de la « Grotte du Jugement dernier » et la fontaine Saint-Sicaire, réputée pour ses vertus miraculeuses.

Une rivière, une île et des jardins

Brantôme multiplie les images de cartes postales… Les bâtiments immaculés de l’abbaye se dessinent sur une colline boisée. Là, la Dronne coule sagement avant d’aller encercler la cité médiévale.

Au départ du pavillon Renaissance, un étonnant pont coudé conduit au cœur de l’île en passant par le Jardin des Moines et ses trois reposoirs romantiques.

L’aventure se poursuit au-delà des remparts d’autrefois, pour faire connaissance avec la Brantôme insulaire, animée en toutes saisons.

Une "Petite Cité de caractère"

Labellisée depuis 2018, « Petite Cité de caractère » pour la démarche qu’elle mène pour la valorisation de son patrimoine, la Venise verte du Périgord offre un très beau voyage à travers le temps, décrypté par un parcours de 41 panneaux signalétiques.

Depuis le Moyen-âge, à l’abbaye comme au cœur de la ville, chaque siècle a laissé son empreinte. Parmi les bâtiments les plus remarquables, la maison dite des « Marchands vénitiens » est par exemple un splendide témoignage de l’architecture du XVe siècle.

Invitations gourmandes et joutes sur la Dronne

Dans sa partie insulaire comme en son territoire continental, Brantôme multiplie les détours : le bâtiment conventuel abrite un musée dédié au peintre médiumnique Fernand Desmoulins, l’église paroissiale a été réhabilitée en salle d’exposition et les échoppes des artisans s’alignent dans la fraîcheur troglodytique de la falaise.

Les gourmands (et les gourmets) ne seront pas en reste, les terrasses des restaurants surplombent la rivière… pour se régaler et assister aux joutes nautiques qui enflamment les vendredis soir de l’été.

Envie de visiter Brantôme et ses environs ?

Informations pratiques