© Frédéric TESSIER
logo Petites Cités de Caractère
Petites Cités de Caractère

Petites Cités de Caractère

Brantôme, Excideuil et Saint-Aulaye-Puymangou : ces trois villages ont décidé de faire vivre leur patrimoine et leur histoire au présent, pour faire de ceux-ci des atouts pour l’avenir. Economie, développement et tourisme s’y inscrivent dans le respect de la charte qualitative du réseau des « Petites Cités de Caractère ».

Brantôme, la Venise verte du Périgord

Une abbaye ancestrale construite à l’abri d’une falaise boisée et une cité médiévale sur une île formée par la Dronne définissent visuellement Brantôme. Au-delà de cette image, la cité a su atteindre l’équilibre entre son passé ecclésiastique, les volontés d’indépendance de ses habitants dès le Moyen-âge et les enjeux du 3e millénaire.
Le tourisme mais aussi l’économie locale ou encore les rendez-vous artistiques et ludiques incitent les Brantômais à s’approprier leur patrimoine et à le partager avec les visiteurs.
Le parcours balisé qui va de l’abbaye troglodytique à la passerelle de style Eiffel met au passage en valeur le musée dédié au peintre Fernand Desmoulins, l’architecture médiévale et Renaissance, les Jardins des Moines et leurs arbres plusieurs fois centenaires… A découvrir à pied ou depuis la rivière à bord d’un canoë.

Excideuil, entre patrimoine historique et création artistique

Des circuits et des parcours de découverte : c’est le concept choisi par Excideuil pour faire le trait d’union entre l’histoire de son passé architectural et le monde contemporain. Au premier chapitre, des plaques émaillées guident les pas des visiteurs à travers les siècles pour aller à la rencontre du château, de l’église, des logis Renaissance et des hôtel particuliers.

Pour le présent, on retrouve le Hoop’Festival en été et, toute l’année, entre autres le « circuit des bancs à poèmes », puis le parcours « des Heurtoirs du Pas de ma Mignonne » du côté des falaises des Roches enchantées ou encore celui de « la passerelle sur la Loue ». Ces parcours mettent en valeur les œuvres et créations d’artistes, architectes et architectes-paysagistes contemporains.

Saint-Aulaye-Puymangou, une bastide en Val de Dronne

Sur l’un des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, Saint-Aulaye est l’unique bastide du Val de Dronne. Une église romane du XIIe siècle, des ruelles pavées, un pont de pierre sur la Dronne et des remparts du XIVe… Nous sommes ici aux confins de l’Angoumois, de la Saintonge, du Bordelais et du Périgord, à la frontière de la forêt de la Double et dans l’aire d’appellation Cognac.

Un passé et un présent qui marquent l’identité de la bastide avec le musée du Cognac ou encore la fameuse foire agricole de La Latière dont les origines médiévales sont avérées. Tout aussi spécifique, le Musée du Pastel est le témoin permanent de la Biennale internationale de cette technique picturale alors que la base de loisirs égaye l’été au bord de la rivière.