© Dan Courtice
Une terre de Préhistoire

Terre de préhistoire

400 000 ans d'histoire humaine

Avec 400 000 ans d’histoire humaine, le Périgord révèle à tous les secrets des origines. Les rivières au long desquelles s’élèvent de hautes falaises de calcaires recèlent les trésors de nos ancêtres, avec une des plus grandes concentrations de sites préhistoriques au monde. Pour partager un patrimoine universel

La vallée de la Vézère, vallée de l’Homme

Labellisée « Grand Site de France » depuis 2020, la vallée de la Vézère est considérée par les scientifiques comme le « berceau de l’archéologie préhistorique ». La vallée est située à l’épicentre d’un sanctuaire reconnu en tant que « très haut lieu de l’humanité » avec une concentration de sites exceptionnels… 15 d’entre eux sont inscrits au patrimoine mondial par l’UNESCO.
Ici, le voyage commence au matin du monde… pour suivre ceux qui, en des temps reculés, ont fait du Périgord leurs terres de prédilection : Neandertal, Cro-Magnon.

Gisements et grottes ornées : l’héritage des ancêtres

Les hommes préhistoriques nous ont légué de nombreux témoignages à travers le département : à Villars et à Teyjat en Périgord vert ou encore à Cussac en Bergeracois, mais surtout en Périgord noir où certains sites éponymes, comme la Madeleine, ont même donné leurs noms à une période de la Préhistoire…
Les gisements de référence, à l’image de la Ferrassie, la Micoque, le Moustier, Laugerie Haute et Laugerie Basse font l’objet de visites-conférences passionnantes.
Les grottes et abris ornés restituent l’émotion originelle : Lascaux bien sûr, mais aussi Font de Gaume, les Combarelles, la grotte de Rouffignac (surnommée grotte aux 100 Mammouths), l’abri du Poisson, celui de Cap Blanc, etc.

Lascaux I, II, III et IV !

A Montignac, 21 000 ans séparent la « Chapelle Sixtine de la Préhistoire » et le « Centre international de l’art pariétal ». Découverte en 1940 (fermée au public depuis 1963), la grotte originelle de Lascaux a assis la notoriété du Périgord dans le monde entier. Après un premier fac-similé (Lascaux II) ouvert en 1983 puis une exposition itinérante (Lascaux III) qui parcourt le monde depuis 2012, Lascaux IV a été inaugurée en décembre 2016.

Construit comme une faille karstique au pied de la colline aujourd’hui sacralisée, le Centre international de l’art pariétal offre une reproduction quai intégrale de la grotte originelle, des salles aux connaissances transversales et des dispositifs scénographiques high-tech pour tout comprendre : le must !

La Préhistoire en live

Fouillé par les archéologues du monde entier depuis le début du XIXe siècle, le Périgord partage les plus grands épisodes de son passé préhistorique avec le grand public. Les sites ouverts aux visiteurs organisent des ateliers du patrimoine à l’intention des petits curieux pour les inviter à devenir, durant l’espace de quelques heures, archéologues ou artistes rupestres par exemple.

Des modules de fouilles, des parois vierges et diverses démonstrations (taille de silex, allumage de feu, etc.) permettent des découvertes ludiques et interactives. Cela se passe entre autres au Parc du Thot, à Castel Merle, aux Grottes de Cazelle, à Villars

La préhistoire en partage

Pour partager les dernières découvertes avec le plus grand nombre, le Musée national de Préhistoire des Eyzies propose des visites thématiques, des ateliers du patrimoine pour les jeunes visiteurs, des expositions et des cycles de conférences.
Toujours aux Eyzies, le programme est également riche au Pôle d’interprétation de la Préhistoire, dont la vocation est de valoriser et de rendre accessible à tous les publics le patrimoine de la vallée de la Vézère.