© Parc le Bournat au Bugue | Timothee Lance
les 15 sites les plus visités

Parc Le Bournat

Une étape en 1900 à la Belle Epoque

Remonter le temps dans la vallée de la Vézère peut prendre mille et une formes ! Avant d’atteindre les grottes ornées, ou en revenant de les voir, un pallier s’impose au Bugue, où le parc d’attractions du Bournat ressuscite la vie telle qu’elle était à la Belle Epoque. Incursion ludique en même temps qu’instructive entre animations rétro et découverte de vieux métiers

Il nous parle d'un temps que les moins de 120 ans ne peuvent pas connaître

Les décors du Périgord Noir, invitent, c’est sûr, à ralentir ; à renouer à la fois avec la nature et avec l’Histoire. Mais s’arrêter au Bournat décline encore l’impression…

Passé le portail d’entrée, c’est dans un vrai village qu’on croit pénétrer : un village en fête d’il y a 120 ans !

Tous reconstitués pourtant, les maisons, ateliers, moulins, garage, école, chapelle, échoppes, cafés, guinguettes ont été aménagés à dessein.
Peuplé d’animaux de la ferme et d’habitants en costumes d’époque, le Parc du Bournat nous emmène dans un début de siècle dernier dont l’exotisme laisse souvent bouche bée.

8 ha sont à parcourir à pied, en calèche ou en bus Stanley pour découvrir quelque 10 000 objets et outils anciens réunis par un collectionneur passionné.

C’est à un joyeux dépaysement temporel que donne accès le billet d’entrée.

Où le meunier ne dort pas

A commencer par la découverte d’une foule de vieux métiers.

Les enfants, en particulier, ne soupçonnent pas tous les savoir-faire qui avaient cours avant l’électricité. Eux, qui ne connaissaient de meunier que dormant tandis que son moulin allait trop vite, sont irrépressiblement attirés par les ailes tournantes d’un grand moulin dont le gardien est parfaitement réveillé !

De la mouture du blé au pétrissage de la pâte et à la cuisson au four à bois, c’est à toute la fabrication du pain qu’ils assistent émerveillés, comme ils verront, s’ils le veulent, la pratique d’une trentaine de professions parfois oubliées : bourrelier, coutelier, boulanger, tourneuse sur bois, moulinier, brasseur, forgeron, fileuse de verre ou de laine…

Attendre son tour de carrousel, des cambedouilles à la main

On ne les verra sûrement pas toutes dans une seule journée. Puisqu’au Bournat, on vient aussi – et même parfois surtout – avec l’envie de s’amuser. Emaillée de pauses gourmandes qui donnent l’occasion de goûter les savoureuses spécialités régionales, la balade dans le parc prend des airs de jour de fête.

Une petite provision de cambedouilles (sortes de merveilles locales) à la main, on hésite à faire d’abord le tour de la grande roue de 16 m de haut, du charmant carrousel, de la chenille Art Nouveau, des chevaux galopants sur leurs rails et de tous les autres jeux et attractions identiques à ceux qui amusaient nos aïeux.

Un passage, avant de partir, dans le studio du photographe pour une photo de famille en costumes 1900 et on complète en noir et blanc le délicieux album souvenir d’une parenthèse hors du temps.

Le Parc du Bournat

En vidéo

Parc à thème Le Bournat : un village du Périgord au début du 20ème siècle
Légende de la vidéo manquante

Parc du Bournat

en savoir plus

Visitez la page détaillée du Parc du Bournat sur notre site

Coordonnées, dates d’ouverture, tarifs…

d'autres sites incontournables

j'en veux encore