Festival Piu Di Voce 2022 VisuelFestival Piu Di Voce 2022 Visuel
©Festival Piu Di Voce 2022 Visuel

Festival Più di Voce

Du 19 au 31 juillet 2022 En Périgord Noir et à Jumilhac

Pour sa XVIème édition, le Festival Più di Voce en Périgord présentera Tosca, d’après l’opéra de Giacomo Puccini. Cette année encore, après le succès incontesté de Madama Butterfly en 2021, la soprano lyrique Fabienne Conrad interprétera le rôle de Floria Tosca. La mise en scène est assurée par Fabienne Conrad, assistée de Bruno Robba.

TOSCA sublimée par Fabienne Conrad

Tosca est un opéra en trois actes de Giacomo Puccini, sur un livret de Luigi Illica et Giuseppe Giacosa, d’après la pièce de Victorien Sardou. Il fut créé pour la première fois le 14 janvier 1900 au Teatro Costanzi de Rome.

À Rome en 1800, le peintre Mario Cavaradossi vient en aide à un prisonnier politique en fuite, Angelotti, ancien consul de la République, activement recherché par Scarpia, le redoutable chef de la police qui traque tous les partisans de la liberté. Le geste généreux de Cavaradossi va avoir de terribles conséquences. Scarpia, faux dévot sans scrupule, convoite depuis longtemps la maîtresse du peintre, la belle cantatrice Floria Tosca.

« Quoi de plus facile pour cet habile manipulateur que d’utiliser la jalousie de l’ombrageuse Tosca pour reprendre Angelotti, perdre Cavaradossi et posséder enfin sa maîtresse ? »

commente Patrick Magnée, Président de Più di Voce.

Tosca sera le jouet des désirs et de la cruauté de l’implacable Scarpia jusqu’à l’instant où elle aura le courage de le poignarder pour se soustraire à un odieux marchandage. Quand Tosca croit pouvoir s’échapper avec Mario de cet univers de terreur, la mort les rattrape de la manière la plus cruelle.

« Une diva, héroïne d’opéra ? Voici la belle et sanguine Tosca, interprété par Fabienne Conrad personnage le plus saisissant né de la plume de Puccini. Avec Rome en toile de fond, l’opéra tisse une histoire d’amour et de politique des plus réalistes, sur laquelle plane, dès le lever de rideau, la figure du terrifiant chef de police Scarpia, dont le poison contamine peu à peu cet oppressant huis clos »

poursuit Patrick Magnée.

Avant d’être un opéra, Tosca est un drame de Victorien Sardou (1831-1908), créé en 1887 par la grande Sarah Bernhardt. Le 5 octobre 1895, Puccini s’est rendu à Florence pour applaudir la fameuse tragédienne qui incarne Tosca, un de ses plus grands rôles. Si la pièce lui parait confuse, il n’en est pas moins très intéressé par ce mélodrame puissant qui avait déjà retenu son attention au point qu’il avait même songé à en tirer un opéra avant Manon Lescaut (1893). Cette Tosca de Sardou avait bien des qualités puisqu’elle avait aussi retenu l’attention du grand Verdi qui avait déclaré :

« S’il y a un drame que je mettrais volontiers en musique si je composais encore, c’est bien Tosca, à condition que Sardou m’accorde la permission de changer le dernier acte ».

Distribution

  • Fabienne CONRAD (soprano lyrique) : Floria Tosca
  • Christophe BERRY (ténor lyrique) : Mario Cavaradossi
  • Bernard ARRIETA (baryton) : Le baron Scarpia, chef de la police
  • Rodolfo CAVERO (ténor) : Spoletta, policier homme de main de Scarpia
  • Loïc GUGUEN (baryton) : Le Sacristain
  • Bernard BOLZER (rôle muet) : Cesare Angelotti, prisonnier politique
  • Charlotte CAMPILLO : Le Berger

Ces chanteurs lyriques , tous artistes professionnels confirmés, seront accompagnés au piano par Jean-François BOYER, pianiste, concertiste, Maître de Chant, Directeur Musical du Festival et de l’Académie de Chant Lyrique.

Patrick MAGNÉE (narrateur) : Le Sacristain devenu Curé

Dates et lieux

Le Festival 2022 se déroulera dans les communes suivantes, tous les spectacles débuteront à 21h00 :

  • 19 juillet à Rouffignac Saint-Cernin de Reilhac (24580) Place de la Liberté.
  • 21 juillet dans le parc du château de Campagne (24260), en cas d’intempéries un repli est prévu au Pôle d’Interprétation de la Préhistoire (PIP) aux Eyzies de Tayac (24620).
  • 23 juillet au Château de Jumilhac (24630).
  • 25 juillet au Château de Puymartin à Sarlat (24200), en cas d’intempéries un repli est prévu au Pôle d’Interprétation de la Préhistoire (PIP) aux Eyzies de Tayac (24620).
  • 28 juillet à Plazac (24580) en contrebas de la Mairie.
  • 30 et 31 à Saint-Léon sur Vézère (24290) – Eglise.

Tarifs

  • Plein tarif : 25 €
  • Tarif réduit (étudiants et demandeurs d’emploi) : 15 €
  • Gratuit pour les moins de 12 ans

Réservation fortement conseillée

Plus d'infos, réservation

Envie d'autres évènements ?

Vous aimerez peut-être