Porte des Tours Domme

Chemin de Barker en Vallée Dordogne Etape 1

Pédestre à Sarlat-la-Canéda
21.0 km
à pied
Difficile
  • Harrison Barker est un voyageur anglais qui écrivit des livres pour relater ses expériences au contact des populations du sud de la France. « Two Summers in Guyenne, chronicle of the wayside and waterside » raconte ses périples en Dordogne. Cette 1ère étape vous conduiras de Sarlat à Domme. Dans le centre historique de Sarlat, vous passerez devant la maison de la Boëtie, la cathédrale Saint Sacerdos et l'église Sainte Marie transformée par l'architecte Jean Nouvel en marché couvert et son...
    Harrison Barker est un voyageur anglais qui écrivit des livres pour relater ses expériences au contact des populations du sud de la France. « Two Summers in Guyenne, chronicle of the wayside and waterside » raconte ses périples en Dordogne. Cette 1ère étape vous conduiras de Sarlat à Domme. Dans le centre historique de Sarlat, vous passerez devant la maison de la Boëtie, la cathédrale Saint Sacerdos et l'église Sainte Marie transformée par l'architecte Jean Nouvel en marché couvert et son clocher abritant un ascenseur panoramique.Plus loin, la bastide de Domme, élevée en 1281 au sommet d'un éperon rocheux par le roi de France Philippe III le hardi, dispose d'un système défensif qui a été préservé. Les remparts sont toujours en place ainsi que les trois portes donnant accès à la ville. La porte des Tours est la plus visitée en raison des graffitis laissés par des templiers emprisonnés.
  • Complément géolocalisation
    En train, cet itinéraire se situe à proximité d'une gare TER.
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
Points d'intérêt
1 Ville de Sarlat
Ne manquez pas de vous perdre dans les ruelles et venelles de la cité médiévale de Sarlat, « ville d’Art et Histoire ». Dans le centre historique, vous passerez devant la maison de La Boëtie, la cathédrale Saint Sacerdos, ancienne abbaye bénédictine derrière laquelle vous apercevrez l’énigmatique « lanterne des morts », peut être érigée en l’honneur du passage à Sarlat de Saint Bernard. L’église Sainte Marie transformée par l’architecte Jean Nouvel en marché couvert, et son clocher abritant un ascenseur panoramique sont à l’image de Sarlat : une cité médiévale toujours en mouvement.

Sarlat.jpg
2 La Dordogne
En pénétrant en Périgord, la Dordogne rencontre des sols calcaires qu’elle va entailler, contourner pour former ses fameux « cingles », ou trouver d’autres passages et former des bras morts, « les couasnes » prisées pour la pêche. La rivière fut longtemps utilisée comme axe de circulation pour les échanges commerciaux, et des ports dans beaucoup de villages rappellent cette activité importante. Aujourd’hui, la rivière permet des activités nautiques de loisirs variées : canoë, baignade, pêche etc.

Riviere-Dordogne.jpg
3 Grolejac
A l'instar de tous les villages du Périgord noir, Groléjac arbore ses veilles maisons en pierres blondes le long de la vallée de la Germaine, surplombée de rochers abrupts eux-mêmes parsemés de grottes. Le village s'enorgueillit de quelques trésors:

-Le château de Groléjac surveillait la Dordogne entre Fénelon et Montfort. Plusieurs fois remanié, ce chateau comprend un corps central du XIVème siècle et deux ailes du XVIIe et XVIIIe, une toiture en ardoises de Corrèze et une terrasse à balustres surplombant la Dordogne. Le Château est privé et ne se visite pas.
-L'église Saint-Léger, située à proximité du Château, date du XIIème siècle. C'est un très bel édifice roman au toit recouvert de lauzes et au clocher carré qui est inscrit aux Monuments Historiques depuis le 12 octobre 1948.
-Le Moulin à huile de noix, situé à la Mouline, ancien moulin à eau (17ème siècle) sur la Germaine.
Grolejac-Eglise-St-Leger.jpg
4 La porte des Tours de Domme
La bastide de Domme dispose d’un système défensif qui a été préservé. Trois portes percées dans les remparts permettent d’accéder à la ville. Parmi ces portes, la Porte des Tours est un modèle de porte fortifiée... La porte des tours est composée de 2 tours à bossage du 13ème siècle percées d’archères, d’une bretèche, d’un assommoir et d’une herse pour clore la bastide.
Alors qu’elle est à peine achevée, elle va servir de prison aux templiers qui vont laisser des graffitis gravés dans la pierre : certaines de ces gravures font part de préoccupations religieuses, comme de nombreuses croix, des vierges et des Christ couronnés, d’autres accusent le chef de l’église de Rome, Clément V représenté avec un corps de dragon, d’autres encore relatent des combats en terre sainte quand d’autres évoquent la symbolique médiévale (soleils lunes …).
Porte-des-Tours-Domme.jpg
5 La Bastide de Domme
Domme est une bastide élevée en 1281, sur une falaise, 150m au dessus de la rivière par le roi de France Philippe III le Hardi contre la menace anglaise.
A l’intérieur des murs, la bastide est organisée autour de deux places: la place de la Halle où se trouve la remarquable ’maison des Consuls’ aux fenêtres gothiques, la place de la Rhode, où se tenait la roue, instrument de justice, mais également les foires de la cité et la maison du batteur de monnaie.
Une grotte naturelle aux belles draperies et marmites de géants dont l’entrée se trouve dans le centre vous permettra une balade ’sous’ Domme, et un point de vue exceptionnel depuis l’ascenseur panoramique qui remonte les visiteurs le long de la falaise.

La-Bastide-de-Domme.jpg
6 La barre de Domme
La Barre de Domme offre un des points de vue sur la vallée les plus spectaculaires. Harrison Barker parle des « rocs nus et abrupts formant un effroyable précipice qu’aucun assiégeant n’aurait essayé d’escalader ». Pourtant, lors des guerres de religion, le capitaine huguenot Geoffroy de Vivans prend Domme après plusieurs années d’efforts infructueux. Pour arriver à ses fins, il va escalader avec ses hommes la falaise, non fortifiée car jugée infranchissable.
La-Barre-de-Domme.jpg
Fermer