Voir les photos (3)

Boucle royale à Sourzac

Pédestre à Sourzac
13.5 km
à pied
4h 30min
  • Jolie balade où vous pourrez admirer l'église romane de Sourzac bâtie sur un éperon rocheux au dessus de la rivière Isle et la fontaine pétrifiante qui lui fait face. Un autre trésor se cache à proximité, la grotte ornée de gabillou découverte un an après lascaux , en 1941.
Points d'intérêt
1 Eglise de sourzac
Il est fait mention d’un prieuré fortifié dominant l’Isle à cet endroit au VIIème siècle. Celui-ci eut à subir les assauts des Vikings, avant d’être reconstruit aux XIème et XIVème siècles. Mis à mal pendant la guerre de Cent ans, il est à nouveau reconstruit au XVème siècle et résistera aux âpres combats des guerres de Religion. Des arcs romans sont encore visibles à l’entrée de l’édifice, précédant un clocher rectangulaire s’élevant sur un portail gothique.
eglise-43.JPG
2 la fontaine pétrifiante
La fontaine pétrifiante de Sourzac, également appelée « tufière », présente un aspect insolite du fait de concrétions calcaires qui déforment la roche.
L’eau de la source provient d’une nappe souterraine entourée de roches calcaires. C’est pourquoi, lorsqu’elle jaillit, elle dépose une couche de « calcite » qui, à la longue, forme des excroissances de pierre à l’aspect parfois étrange. C’est pour cette raison que la fontaine est qualifié de « pétrifiante ». Ces concrétions forment ici des escaliers géants d’où jaillissent des cascades d’eau.
La fontaine pétrifiante de Sourzac est surmontée d’une statue de la Vierge.
fontaine-11.jpg
3 La grotte de Gabillou
La grotte de Gabillou est la seule grotte ornée de la vallée de l’Isle. Cette cavité n’est pas accessible au public, en effet elle débouche au pied de la falaise rocheuse, dans la cave d’une maison privée. On dénombre 223 gravures finement incisées dans la paroi de calcaire : cheval, renne, bisons, bouquetins, félins, ours mais également deux lièvres, des signes géométriques et quatre figures humaines dont un « homme » à tête de bovidé et une « femme » qui semble habillée d’un anorak.
Une partie des objets provenant du site est présentée au musée André Voulgre à Mussidan.
8-gabillou-chat-noir.jpg
Fermer