Voir les photos (3)

Boucle des papeteries

Pédestre à Payzac
17.0 km
à pied
5h
  • La vallée de l’Auvézère coule à son entrée en Dordogne dans de véritables gorges pouvant atteindre une centaine de mètres de profondeur avant de s’apaiser en aval du village de Génis. Des forges et papeteries ont exploité la force de l’eau et semblent maintenant veiller sur cette vallée sauvage et préservée, véritable « spot » pour les amoureux des loisirs nature !
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
Points d'intérêt
1 l'église de Payzac
Église paroissiale, à transept et chœur romans. Chaire baroque. Pietà polychrome du XVe siècle.
Elle s'est appelée : église Saint-Sauveur, église de la Trinité et porte aujourd'hui le nom d'église de la Transfiguration.
Payzac-eglisePere-Igor.JPG
2 la papeterie de vaux
La papeterie de Vaux est créée en 1861 sur l'emplacement d’anciennes forges sur le ruisseau des Belles Dames. Le papier fabriqué à Vaux selon des méthodes modernes à l’époque était connu comme « papier de boucherie », aux qualités naturelles, sans encollage ni colorants. Il servit longtemps dans le domaine de l’emballage. De nombreux artistes détournèrent ce type de papier de son destin domestique. Ainsi, l’architecte Le Corbusier y crayonnait des plans !
Payzac-papeterie-VauxPere-Igor.JPG
3 les forges de savignac
Les forges de Savignac-Lédrier figuraient parmi les grosses forges à bois qui, sous l’ancien régime, produisaient de la fonte et du fer à l’aide d’un haut-fourneau et d’une affinerie. Elles cesseront leurs activités en 1930. Un atelier de tréfilerie, produisant des pointes longues, puis essentiellement des clés de boites à sardines, perdurera jusqu’en 1975.
Savignac-ledrier-la-forge.jpg
Fermer