Voir les photos (11)

Boucle des 2 écluses Le Pizou

Equestre, Pédestre, Vélo à Le Pizou
9.0 km
à pied
2h
Facile
  • Balade agréable le long de l'Isle, permettant de découvrir l'histoire de Le Pizou avec son écluse et ses forges.
Points d'intérêt
1 Eglise de Le Pizou
La première église de Le Pizou fut construite en 830 et détruite en 900. Reconstruite en 1107, la paroisse prend le nom de St Martinus de Pizonis. Brûlée pendant les guerres de religion, l'église fut reconstruite au XVIIème siècle. Un prieuré est également mentionné à Le Pizou au XVIIème siècle. Il servait d'étape aux pélerins de St Jacques de Compostelle entre Aubeterre et Bazas.
Eglise-Pizou.jpg
2 Monument de la Plaine
Le Monument de la Plaine commemore la mémoire des résistants tombés. Durant la révolution, la lutte entre députés montagnards et girondins fut implacable. Vaincus, les girondins furent tous déclarés en état d'arrestation le 2 juin 1793. Pour beaucoup commenca une vie clandestine, faite d'errance. L'un deux, le Marquis de Valady voulut gagner une cachette sûre dans la fôret de la Double. De plus, sur le territoire de sa commune, Le Pizou vit se dérouler l'un des derniers combats de la seconde guerre mondiale dans le département. De nombreuses personnes furent prises en otage. Le bataillon "Violette" venant porter secours arriva trop tard à Saint Astier mais décida de poursuivre le convoi allemand et le double la nuit au niveau de Montpon.
monument-plaine.png
3 Pont de Fonrazade
Le Pont de Fonrazade fut construit pour pallier à la difficulté de traverser l'Isle car le courant était trop fort. Il fut construit en 1876 et était à péage. Il ne fallait plus que quelques minutes pour se rendre au Pizou, sans risquer de se mouiller.
Pont-6.JPG
4 Ecluse de Coly
Cette écluse permettait de traverser l'Isle qui, autrefois, était une rivière très agitée.
ecluse-de-coly--2.JPG
5 Forges de Coly
En 1842, Monsieur Lavergne, ancien négociant, propriétaire de terrains près du barrage de Coly sur la commune de Le Pizou, obtient par ordonnance du roi Louis Philippe datant de juin 1842, l'autorisation de réaliser une prise d'eau sur la rivière Isle afin de mettre en place une forge. En 1849, Mr Lavergne obtient par un décret de Napoléon III l'autoristaion de construire une usine. Les forges de Coly employèrent jusqu'à 300 ouvriers entre les deux guerres mondiales, période de leur activité maximum. De nombreux propriétaires et maîtres de forge se succèdent à la direction de l'entreprise. Parmi les plus connus, on peut citer les frères Combescot. A ce jour, seuls subsistent quelques vestiges.
forge-de-coly.jpg
Fermer