Voir les photos (2)

Boucle de Verteillac

Pédestre à Verteillac
8.2 km
à pied
2h 45min
Facile
  • Au cœur du Périgord Vert, la commune de Verteillac, offre, outre son patrimoine historique et architectural, des sentiers de randonnées pédestres balisés, pour découvrir le nature, la faune et la flore verteillacoises.
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
Points d'intérêt
1 Château de la Meyfrenie
Le château de Meyfrenie de Verteillac s’élève à la place d’une maison forte, ou repaire noble, du XVe siècle, qu’on attribue à la famille Pontbriand. Construit au milieu d’un parc selon un plan rectangulaire symétrique, il domine le bourg de Verteillac. Cette situation apparaît très tôt comme stratégique, comme le prouvent les vestiges gallo-romains retrouvés sur le site.
Chateau-la-Meyfrenie-CRA.jpg
2 Maison forte Goudet
Lieu important au Moyen Âge, Verteillac compte à l’époque de nombreuses maisons ou repaires nobles, dont une demeure au lieu-dit Chez-Goudet. Élevée dans la seconde moitié du XVe siècle, la maison forte Chez Goudet présente un corps de logis principal de plan carré, flanqué de deux tours rondes. Il comprend classiquement un étage carré et un étage de comble sous un toit à longs pans. Malgré son mauvais état général actuel, la demeure conserve une grande partie de ses éléments d’origine : une pièce de la tour nord est percée de fentes de tir à ébrasement, la porte au bas de l’escalier en vis hors œuvre, de nombreuses meurtrières. L’intérieur de la maison conserve également de très frustes cheminées datées du XIVe siècle.
Maison-forte-Goudet-CRA.jpg
3 Le puits
La commune de Verteillac possède dans son bourg un ancien puits-pigeonnier, construction originale en pierre sur deux étages. Le puits de Verteillacest entouré d’un petit bâtiment de pierre, ouvert pour avoir accès au trou. Pour y puiser de l’eau, on se sert d’un seau, que l’on descend et que l’on remonte grâce à une roue se trouvant sur le côté du bâtiment. Celle-ci fait tourner un cylindre où l’on accroche la corde du seau. Le plus surprenant reste l’aménagement d’un deuxième étage carré, où un pigeonnier, ouvert sur l’un de ses côtés, est percé de trous d’envols sur un autre. Les deux étages sont séparés par une randière en pierre.
Puits-CRA.jpg
Fermer