Recevez les Essentiels de la Dordogne

Un été en Dordogne, au rythme des festivals

Nos journées sont bien remplies sous le soleil du Périgord, mais nos soirées ne sont pas en reste. Comment résister aux attraits des multiples festivals, qui font si bien rimer culture et convivialité ?

Festival Mimos à Périgueux © Francis Aviet
© Festival des Jeux du Théâtre de Sarlat
Festival Sinfonia © CLAP
Festival du Film de Sarlat © Emmanuelle Thiercelin - Divergence

Un Périgord vert et musical

Léa et Samuel n’ont pas trop rechigné, même si un concert pop les aurait bien sûr plus attirés. À notre grande surprise, ils écoutent même religieusement les cordes et les cuivres si bien restitués par l’acoustique d’une charmante petite église. À notre retour à Québec, nous nous persuadons, Jonathan et moi, que le souvenir de cette soirée facilitera l’apprentissage de leurs gammes ! Dans les prochains jours, nous pourrons même revenir danser, car le Festival Musique en Périgord vert propose aussi des concerts de jazz et de tango.

Nous avons découvert que les chapelles romanes du Périgord accueillent également les sonorités du Festival Itinéraire baroque. Ce mélange raffiné entre grande musique et le patrimoine comble nos yeux et nos oreilles, idéal pour de douces soirées d’été !

 

Sarlat entre en scène

Les noces de Sarlat et du théâtre ne datent pas d’hier, nous explique une jeune femme de l’Office de Tourisme, puisque le Festival des Jeux du Théâtre est le plus ancien de France après celui d’Avignon. La ville devient à cette occasion une véritable scène ouverte, et il n’est pas une place qui ne résonne de tirades fameuses.

Les enfants sont conquis par cette atmosphère, qui leur rappelle bizarrement des souvenirs. Pas étonnant, tant Sarlat, depuis 1928, n’a cessé de recevoir des tournages de cinéma. Nous apprenons que d’Alberto Cavalcanti à Ridley Scott, il est rare qu’un film en costumes n’ai pas profité des décors intemporels de la cité. Logique alors qu’ait vu le jour le Festival du Film de Sarlat, en automne. Nous serons de toute façon obligés de revenir, depuis que Sam et Léa savent que le château de Beynac, tout près d’ici, a abrité les facéties de Jacquouille la Fripouille…

Après notre escapade à Sarlat, nous mettons le cap vers Montignac. Il y a quelques jours, alors que nous buvions un verre sur la terrasse de notre chambre d’hôtes avec des amis de passage, ceux-ci nous ont conseillé de profiter de notre incontournable visite à Lascaux IV pour découvrir le Festival Cultures aux Cœurs. Chaque année, le festival célèbre la diversité par l’accueil, joyeusement coloré, de danses et de musiques du monde entier. Une bonne occasion de faire passer à nos enfants un message de fraternité.

 

Périgueux, ville de festivals

Nous savions que le centre historique de Périgueux, la préfecture de la Dordogne, était remarquablement conservé, mais le parcourir au moment des festivals d’été devient un vrai enchantement. Surtout quand la moindre place est noire de monde pour applaudir les saynètes de théâtre gestuel du festival international Mimos. Léa s’est carrément retrouvée sur scène, appelée par une troupe qui faisait participer le public. Même Samuel en a été impressionné !

Avec Jonathan, nous avons aussi coché les rendez-vous du Festival Sinfonia, qui marie le patrimoine avec des pièces fameuses de musique baroque. Dans une autre ambiance, du Grand Périgueux aux villages de Dordogne, le Festival Musiques de la Nouvelle-Orléans en Périgord fait swinguer nos pieds et nos oreilles, comme ceux de tous les amateurs de jazz.

 

Ça bouge en Bergeracois

Tous les étés, nous n’oublions pas de faire un saut à Bergerac, la deuxième ville du département, où le mois d’août s’étire délicieusement en musique, du jazz à la variété, pas loin du nez célèbre de Cyrano, dont la statue intrigue les enfants.

Depuis Bergerac, le trajet n’est pas très long jusqu’à Lalinde, où le Festival des Tradigordines met à l’honneur danses et musiques traditionnelles de tous les horizons de la planète. Devant la halle de la vieille bastide, c’est aussi l’occasion pour nous de nous régaler d’un gâteau aux noix, péché mignon de toute la famille !