Voir les photos (2)

De Bergerac à Rocamadour Etape 4

Pédestre à Beaumontois en Périgord
13.5 km
à pied
  • Ancien chemin de pèlerinage de 180 kilomètres permettant de rallier le Périgord à Rocamadour, ce magnifique parcours est désormais balisé, et permet en toute sécurité de traverser les vignobles et collines bergeracoises, avant de longer la verte vallée Dordogne et ses falaises, pour arriver dans la vallée de l’Ouysse qui fait son lit dans le causse aride du Lot.
    Pour cette 4ème étape, en partant de Beaumont, nous rejoignons Saint Avit Senieur et sa monumentale église abbatiale...
    Ancien chemin de pèlerinage de 180 kilomètres permettant de rallier le Périgord à Rocamadour, ce magnifique parcours est désormais balisé, et permet en toute sécurité de traverser les vignobles et collines bergeracoises, avant de longer la verte vallée Dordogne et ses falaises, pour arriver dans la vallée de l’Ouysse qui fait son lit dans le causse aride du Lot.
    Pour cette 4ème étape, en partant de Beaumont, nous rejoignons Saint Avit Senieur et sa monumentale église abbatiale fortifiée.Quelques kilomètres plus loin, nous traversons la bastide de Molières puis rejoignons enfin Cadouin construit autour d'une abbaye cistercienne prestigieuse.
Points d'intérêt
1 Bastide de beaumont du Périgord
La bastide de Beaumont fondée en 1272, par Lucas de Thaney, sénéchal en Guyenne du roi d'Angleterre, Edouard 1er, ne fut pas créée ex nihilo, mais sur un plateau déjà habité, comme d'ailleurs la plupart des bastides aquitaines, tant anglaises que françaises.
Le visiteur attentif ou bien informé pourra voir, outre la belle église fortifiée, joyau de la bastide, disséminés parmi les constructions de toutes les époques, de nombreux vestiges remontant au XIIIe et XIVe siècles.
ADT-6593.jpg
2 La Porte de Luzier
Située à l’ouest de la ville, la porte fortifiée du XIIIe siècle est un vestige des remparts de la Bastide fondée en 1272 par Lucas de Thanay pour le compte d’Édouard 1er.
Elle était flanquée à l’origine d’une tour carrée pour assurer le système défensif. Les rainures latérales, encore visibles, prévoyaient le passage de la herse et la fermeture de la porte était assurée par une simple barre en bois.
beaumon-luzier.jpg
3 Église St Laurent et Front de Beaumont
L'église, forteresse du XIIIe siècle, à cheval sur le mur d'enceinte, a subi au XIXe de lourds travaux de restauration.
Placée sous le vocable de Saint Laurent et Saint Front, elle dessine un vaste rectangle de six travées d’ogives, éclairées par des baies parcimonieuses, sauf le chœur, avec son immense verrière axiale.
La façade Ouest est très remarquable : elle encadre, entre deux tours carrées de défense, un portail complexe, à quatre voussures, brisées, dominé par une frise sculptée de thèmes divers, elle-même surmontée d’une galerie à balustrade ajourée.
beaumont-eglise-2.jpg
Fermer