Voir les photos (2)

Chemin de Barker en Vallée Dordogne Etape 3

Pédestre à Cladech
13.6 km
à pied
3h 30min
  • Harrison Barker est un voyageur anglais qui écrivit des livres pour relater ses expériences au contact des populations du sud de la France. « Two Summers in Guyenne, chronicle of the wayside and waterside » raconte ses périples en Dordogne.
    Le départ de cette étape se fait de Cladech ,un village typique du Périgord noir, avec ses constructions rurales traditionnelles. Puis direction Saint Germain de Belves qui est un bourg de caractère, Ses venelles étroites et tortueuses appelées «...
    Harrison Barker est un voyageur anglais qui écrivit des livres pour relater ses expériences au contact des populations du sud de la France. « Two Summers in Guyenne, chronicle of the wayside and waterside » raconte ses périples en Dordogne.
    Le départ de cette étape se fait de Cladech ,un village typique du Périgord noir, avec ses constructions rurales traditionnelles. Puis direction Saint Germain de Belves qui est un bourg de caractère, Ses venelles étroites et tortueuses appelées « carreyrous » débouchent sur une place rectangulaire entourée de maisons séculaires. Vous passerez ensuite au village de Sagelat où vous admirerez la fontaine de fongauffier.
    Terme de cette étape, le village de Belvès, bâti sur un éperon rocheux ; Vous remarquerez les restes de l’ancienne ville fortifiée notamment le beffroi surplombant l’Office de tourisme, et ’la tour de l’auditeur’.
Points d'intérêt
1 Saint Germain de Belvès
Saint germain de Belves est un bourg de caractère, qui dépendait de la seigneurie de Berbiguières voisine. Ses venelles étroites et tortueuses appelées « carreyrous » débouchent sur une place rectangulaire entourée de maisons séculaires.


Saint-Germain-de-Belves.jpg
2 Sagelat et la fontaine de Fongauffier
Sagelat est traversé par trois cours d'eau. Grâce à cette position stratégique, ce village va connaître une occupation humaine permanente depuis la préhistoire. Pendant longtemps, le bourg abbatial et l’abbaye de Fongauffier dominent les villages de Sagelat et Monplaisant. Notons que la mairie occupe un des vestiges de la vieille abbaye moniale bénédictine de Fongauffier. La fontaine de Fongauffier a été le témoin d’un épisode historique. Le dernier Duc d’Aquitaine, Waiffre, se désaltérait à cette fontaine quand les soldats de Pépin le Bref le surprirent. Il réussit quand même à s’échapper et à passer un gué sur la Dordogne à Siorac, 5 kilomètres en aval. Il fut rattrapé dans la forêt de la Double à Eygurande, mais fut tué par un ttué par un traitre de son entourage sur l’ordre de Pépin le Bref. Ce furent les prémices du rattachement de l’Aquitaine au royaume de France carolingien.
Fontaine-de-Fongauffier.jpg
3 Belvès
Sur son éperon rocheux, la cité était un site stratégique car elle domine toute la vallée de la Nauze.
La halle au centre du village a la particularité d’avoir conservé son pilori sur l’un des piliers de bois. La majeure partie du village est composée su castrum, ancienne ville fortifiée datant du XIème siècle dont l’entrée était défendue par un pont levis est visible depuis la halle. Il était à l’époque entouré de remparts et de tours dont il ne reste que quelques éléments dont les plus remarquables sont le beffroi surplombant l’Office de tourisme, et ’la tour de l’auditeur’, ancien donjon du XIème siècle se situant à l’intérieur du castrum. Ce dernier possédait un fossé défensif dans lequel les habitants avaient creusé des habitations troglodytiques, qui, conservées, se visitent.
A l’extérieur du castrum se trouvent d’autres bâtiments dont l’église Notre Dame de Moncuq du XIIème .
belves.jpg
Fermer