Voir les photos (3)

Boucle de la Peyre Dermale

VTT à Paussac-et-Saint-Vivien
9.0 km
à VTT
1h
Facile
  • Le village de Paussac et son causse sont un terrain de randonnée
    idéal.La pierre omniprésente se retrouve dans le patrimoine : le dolmen de Peyrelevade, l’étrange Peyre Dermale dite aussi « pierre aux sacrifices », le village semi troglodytique du vieux Breuil, les falaises d’escalade et l’église romane qui veille sur le village.
Points d'intérêt
1 Eglise Paussac
L’église de Paussac date du XIIe siècle. Construite dans le calcaire du pays, assez facile à travailler, elle est régulièrement remaniée et décorée au cours des siècles. La structure générale de l’église obéit au style à coupoles sur pendentif, fréquent en Périgord. Le côté nord de l’église rend compte d’un plan roman massif d’origine, tandis que le mur sud-est à nouveau décoré dès la fin du XIIe siècle par des arcades et des colonnes moulurées.L’église de Paussac est dédiée à saint Timothée et fait l’objet d’un classement aux Monuments Historiques depuis le 4 septembre 1902.
800px-Paussac-eglise--1-.jpg
2 Colombier
Le colombier de Paussac-et-Saint-Vivien est un édifice circulaire qui s’ouvre du côté sud par une petite porte. Afin d’éviter que les prédateurs n’aient accès aux nids, le bâtiment est ceinturé, aux deux tiers par une randière, c’est-à-dire un cordon de pierres dépassantes. Le colombier est pratiquement aveugle. Seule une lucarne, dans un fronton sculpté, est ouverte sur le toit.
Celui-ci s’achève sur un élément assez typique de la région : un épi de faîtage. Il prend ici la forme d’une boule. Au départ, il permettait de protéger le poinçon de croupe de la charpente ou la jonction des versants d’une toiture. Par la suite, les sculpteurs ont travaillé afin de lui donner des formes de plus en plus originales
72-24319-14-f3e2.jpg
3 La Peyre Dermale
Peyre d'Ermale (ou Peyre Dermale), monolithe faussement considéré comme un dolmen inscrit au titre des monuments historiques depuis 1960
Peyre-dermale.JPG
4 Village semi troglodytique du vieux breuil
Ces maisons de carriers dateraient des 12ème ou 13ème siécles.elles sont mi baties mi troglodytiques, c'est à dire qu'elles ont été appuyées sur les parois rocheuses et un mur de facade a été construit.
le-vieux-breuil.JPG
Fermer