Chargement en cours...
Recevez les Essentiels de la Dordogne

José FERRÉ

Président du Pôle expérimental des Métiers d'Art de Nontron et du Périgord-Limousin.
Le Pôle expérimental des métiers d'art reçoit le trophée « valorisation du patrimoine »
TROPHEES DU TOURISME 2019 - trophée « valorisation du patrimoine »  [en savoir plus]

Un objet d'art a une valeur ajoutée : il raconte une histoire née de l'échange avec son créateur.

José FERRÉ
Pôle expérimental des métiers d'art
Pôle expérimental des métiers d'art
Pôle expérimental des métiers d'art

Pourquoi avoir participé aux trophées 2019 ?

La région est très riche et compte plus de 130 métiers d’art. Du tisserand à la mosaïste, aux ébénistes…

C’est un secteur très varié. Et notre offre n’est pas tournée uniquement sur le tourisme, puisque nous concilions une offre touristique avec une offre pour la population locale.

Nous sommes fiers de ce que nous faisons, mais n’étant pas des mastodontes du tourisme comme il peut y en avoir dans le sud du département, nous ne pensions pas avoir un prix. Néanmoins, il était important que le Périgord vert soit représenté dans ces trophées.

 

 

En quoi votre projet est-il innovant ?

Ce qui est innovant c’est surtout le lien avec les professionnels des métiers d’art et la manière de les mettre en avant, de concevoir les expositions pour sensibiliser le public tout en favorisant le développement de ces métiers.

Des ateliers sont mis en place avec les écoles pour faire découvrir ces métiers. Nous montrons comment ils s’ancrent dans la création et la dynamique contemporaines. Ce sont des métiers d’aujourd’hui et les professionnels des métiers d’art sont vraiment dans notre monde : leurs objets ne sont pas ringards. Nous sommes tournés vers l’avenir.

Nous collaborons également avec le Parc Naturel Régional Périgord-Limousin en sensibilisant les différents publics aux professions des métiers d’art, au développement durable, circuit court.

Quand on achète un objet d’art, cela fait vivre des artisans locaux qui utilisent des matériaux renouvelables ; les objets achetés sont durables, on a envie de les transmettre, les offrir. Ces objets racontent une histoire née de l’échange avec leur créateur. C’est une valeur ajoutée à l’objet lui-même.

 

 

Un lieu d’exception qui fête ses 20 ans

Le lieu d’accueil à Nontron est un authentique château de 18e siècle. Nous avons lancé une souscription pour sa rénovation qui débutera en septembre. Ce lieu est entièrement dédié aux métiers d’art.
L’association fête ses 20 ans en juillet 2020.

Une exposition estivale « Les Chemins de la création » ouvrira au 15 juin. Elle rassemble les créations de 20 professionnels des métiers d’art de Dordogne, Charente et Haute-Vienne.

Nous souhaitons montrer comment la création passe par la main, le geste : le cheminement de la tête à l’objet fini. De la création à l’œuvre, il faut du temps, c’est tout un processus qui doit être nourri.

 

 

Comment voyez-vous l’évolution de votre association et du tourisme en Dordogne ?

La réouverture est prévue en 2022. Pendant la fermeture, nous prévoyons des expositions hors les murs pour faire la promotion de notre territoire et de la richesse locale des métiers d’art : en septembre, un salon coutelier à Paris, en novembre, sur Bordeaux. Puis nous essaierons de monter des expos sur Paris pour 2021.

Après les travaux, nous aurons un bel espace de 1000 m² pour exposer, accueillir et organiser des stages, faire des animations. Ce sera une vraie vitrine des métiers d’art en Nouvelle-Aquitaine, pour montrer l’excellence des savoir-faire et la créativité de ces métiers.

 

En savoir plus

Visitez la page dédiée au Pôle Expériemental Métiers d'Art de Nontron sur notre site


Texte : Séverine Mazières