Chargement en cours...
Recevez les Essentiels de la Dordogne

Chloé de Broca

Co-directrice et co-fondatrice de la compagnie du Théâtre du Roi de Cœur
Un théâtre à ciel et à cœur ouvert !

Avec Félix Beaupérin (co-directeur du Festival du Théâtre du Roi de Cœur), Chloé de Broca et son équipe voulait avoir l'occasion de proposer du théâtre de qualité en plein air, au milieu des champs et proche du public.

Chloé de Broca
TROC

Le Théâtre du Roi de Cœur : Son histoire

L'histoire et la naissance du Festival du Théâtre du Roi de Cœur, c'est avant tout la conjugaison d'une envie de faire du théâtre hors des circuits classiques et le coup de foudre pour un jardin champêtre de Maurens en Dordogne.

« En découvrant, il y a 8 ans, le jardin de sa sœur à Maurens, nous avons eu le déclic. Nous l'avons convaincue de nous laisser y organiser la première édition du Festival. Le coup de main familial ne s'est pas arrêté là ! Tous les membres de la famille nous ont soutenu : un frère charpentier a conçu la scène, un autre, webdesigner, a élaboré le site internet et l'affiche, d'autres se sont mis en cuisine… »


Il a ensuite fallu réunir amis et professionnels de théâtre, qui avaient envie de les suivre dans cette aventure : La troupe fraîchement formée a vécu ensemble plusieurs mois pour mettre sur pied cette première édition : La compagnie est donc née du Festival.

 

Pourquoi le Périgord Pourpre en particulier ?

Initialement, le Théâtre du Roi de Cœur n'avait pas forcément l'intention de rester au même endroit, la scène étant conçue pour être mobile. Leur désir d'itinérance fut remplacé par un accueil formidable : l'appel fort du Périgord Pourpre les a retenus !

« Chaque année, la fréquentation augmente. Nous sentons de l'enthousiasme et recevons beaucoup d'énergie positive. De nombreux bénévoles nous ont aidé à grandir d'années en années en devenant de véritables forces de propositions. »

 

Dans les coulisses du métier de Chloé de Broca

Le métier de directrice artistique et de production de spectacle vivant consiste en différentes missions : En collaboration avec Félix, Chloé détermine la ligne artistique de la compagnie. Elle dirige la production, l'administration de la compagnie et le développement de projets d'actions culturelles sur le territoire. Elle supervise également le pôle communication qui leur permet de véhiculer l'image de la compagnie et leurs valeurs auprès du public.

« Il m'arrive aussi de mettre en scène des spectacles et bien sûr de monter sur scène ! Cela demande beaucoup de disponibilité mais c'est très enrichissant de passer d'une casquette à l'autre, de productrice à actrice.»

 

Les spectateurs, au cœur de la scène

Afin de pénétrer dans le Festival, il faut passer une porte d'entrée qui se trouve être le « O » de l'acronyme TROC de la compagnie. A partir de là, les spectateurs s'immergent dans une ambiance de joie et de fête, dans laquelle il n'y a pas de cloisons…

L'équipe se fond dans le public et se rend accessible. Les spectateurs mangent, boivent, partagent un moment avec les acteurs qui ont joué la veille et ceux qui jouent le soir même !

« Par ailleurs, nous invitons d'autres artistes qui proposent des formes différentes telles que des ateliers d'écritures, des performances, des spectacles au format plus court. L'année dernière nous avons proposé un spectacle réduit joué pour un seul spectateur, tiré au sort, dans lequel deux acteurs lui chuchotaient des poèmes à l'oreille ! »

 

Une compagnie unique en son genre

Cette troupe est composée de membres aux parcours souvent pluridisciplinaires. Félix et Chloé ont eu la chance de passer par une école de théâtre qui ne leur demandait pas d'être des acteurs, mais des créateurs capables de s'interroger sur toutes sortes de problématiques. Cela leur a permis de se responsabiliser dans beaucoup de disciplines ; Les autres membres ont eux aussi eu envie de dépasser le simple fait de jouer, en se lançant dans la mise en scène, la régie, en créant leurs propres costumes... Chacun participe de manière égale à l'organisation du festival dans son ensemble.

 

Un mot sur la crise sanitaire

La crise a mis un coup d'arrêt aux activités de la troupe (tournées, résidences de créations…) mais a aussi été un moment de réflexion. Leur envie d'être en Dordogne et de miser sur le local s'en est trouvée confortée. Dès le début de leur aventure, ils ont cru en la richesse de la solidarité et de la coopération : Ces valeurs définissent d'ailleurs assez bien les liens qu'ils ont désormais établis avec ce territoire et ses habitants.

« La dureté du confinement nous a donné envie d'offrir aux enfants la possibilité de s'évader, en créant l'initiative « Raconte-moi une histoire par téléphone ». Nos acteurs se sont alors mobilisés pour lire, gratuitement, des contes téléphoniques aux plus jeunes. Nous espérons avoir ainsi pu égayer le confinement de plus de 200 enfants en Dordogne et partout ailleurs ! »


Enfin, la crise sanitaire a évidemment eu un impact sur l'édition 2020 du Festival. Ce dernier est donc décalé au mois d'août, alors qu'il est habituellement programmé en Juillet. Il aura donc lieu du 11 au 22 août !

« Nous travaillons main dans la main avec les autorités locales pour pouvoir organiser cette édition dans des conditions garantissant la santé et la sécurité de nos spectateurs. C'est un exercice d'adaptation et de créativité que nous souhaitons réussir le mieux possible pour ce public qui nous apporte tant. »


Un grand merci à Chloé De Broca et sa troupe pour cet échange plein de bonne humeur ! Rendez-vous en août à Maurens pour vivre une expérience hors des sentiers battus. Pour patienter, vous pouvez les contacter directement par téléphone ou sur leur site :


Contacts :
Chloé de Broca, Co-directrice artistique et des productions
Théâtre du Roi de Cœur : 06 62 56 86 17  ou par email : theatreduroidecoeur@gmail.com



Portrait réalisé par le CDT 24.