Chargement en cours...
Recevez les Essentiels de la Dordogne

LA LÉGENDE D'ALVÉRÉNA DE SAINTE ALVERE

La gloire de la vierge "Alvère" ou "Alvéréna" est grande en Périgord. On croit qu'elle vivait vers l'an 850 au temps où les Normands, venus du Nord, ravagèrent cette contrée.

 

Le village de Sainte-Alvère

Très jeune, Alvère s'était donnée à Notre Seigneur Jésus Christ par le voeu de virginité ; elle mortifiait son corps par la haire et le cilice et son unique désir était de ressembler à son divin époux en reproduisant dans sa vie ses vertus et ses souffrances.

Les Normands, à cette époque, envahirent le pays en remontant les rivières, ils saccageaient les églises et mettaient à mort les chrétiens. Dans notre région, ils allèrent jusqu'à Paunat où ils pillèrent l'abbaye et massacrèrent les habitants.

Alvère fut une des premières victimes. Ceux-ci avaient l'habitude de collectionner les cheveux des chrétiens pour orner leurs casques. L'un d'eux aurait raté sa cible et trucidé la jeune fille. Saisie à la chevelure par le bourreau, elle fut frappée à la tête avec un coutelas qui lui fendit le crâne. La croyance dit que la tête rebondit sept fois donnant naissance à sept sources nommées : Fontprigonde, Fontbournat, Fontrissou, Fonpissarotte, Font St Jean, Font Capelane, et Font-Grand.

Le château de Sainte-Alvère

Ses reliques récupérées par les moines furent dès lors vénérées par tout le peuple le 9 mars. Le lieu de sa naissance qui fut aussi celui de son martyr, fréquenté par les populations chrétiennes, devint bientôt une petite ville qui a gardé son nom.

Quelques reliques (dont une main) furent portées en Rouergue dans la ville de Vabres qui célébrait solennellement sa fête. A l'époque d'une terrible inondation, l'Evêque de Vabres eut l'inspiration de jeter cette main dans la rivière au moment où les eaux devenaient menaçantes. L'inondation diminua sensiblement. Quand les eaux se furent retirées, un habitant de Vabres retrouva la relique dans une petit ruisseau et on lui donna le nom de Sainte-Alvère.

La sainte fut toujours invoquée contre les maladies corporelles et spécialement la lèpre.

Le buste de la sainte siège fièrement au Bureau d'Information touristique de Sainte-Alvère

 

 

© photos : OT Grand Périgueux